TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche - "Make French People abroad great again" !

Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger.

C'est un silence pesant qui s'est abattu cette semaine sur nos 2 millions de compatriotes.

Il n'y a pas non plus de ministère ou de secretariat d'Etat qui nous soit dedié comme c'était le cas, pourtant, depuis 2007. 
Avec un renforcement de nos moyens d'action à partir de 2012 (ministère délégué de plein exercice).
Il n'y a pas non plus parmi les 10 conseillers du cabinet du Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères de conseiller qui portera nos problématiques.

Il y a donc, déjà, un choix politique très tranché qui est à l'oeuvre. Un choix de rupture en forme de marginalisation annoncée des Français de l'étranger. 

Ce qui importe visiblement au Président Macron c'est de faire revenir en France ces "expatriés". Il l'a déclaré dans la presse. Il passe ainsi à côté du sujet : 50% de nos compatriotes ne sont jamais "partis" de l'hexagone puisqu'ils sont nés et ont grandi, à l'étranger. 

Un Français de l'étranger n'est ni un traître à sa patrie, ni un fuyard. Et s'il existe des exilés fiscaux, c'est une petite minorité qui constitue cette catégorie de Français hors de France. Vouloir faire revenir ces compatriotes c'est nier ce qu'ils sont profondément : Des citoyens du monde. Liés à la France par leur représentation politique. Une représentation politique qui va être tronçonnée comme l'a annoncé le Président en présentant sa réforme du format des assemblées. Sans qu'on sache aujourd'hui quelle sera la hauteur de la coupe dans nos effectifs de parlementaires.

Nous sommes des Français heureux dans le monde. Qui vivons la présence au monde comme une chance de s'ouvrir aux autres, et plus largement à l'altérité.  Nous sommes des adeptes du métissage culturel et du libre entrepreneuriat. Qui vivons, aimons. Enfantons. Créons et innovons à travers nos projets économiques hors de France.

Revenir en France doit donc rester un choix de vie personnel et familial et ne doit pas constituer le premier des impératifs politiques. Sauf à cautionner l'idée que l'on ne crée pas de richesse collective en tant que communauté française à l'étranger.

Ironisons un peu en remarquant qu'Emmanuel Macron à Londres et à New-York connaissait pourtant très bien notre potentiel économique puisqu'il a sollicité de généreux donateurs pour sa campagne parmi nous. Demandera t-il demain à ces donateurs de prendre le chemin du retour hexagonal ou "laissera t-il à Vegas ce qui doit y rester" (toute référence à une affaire judiciaire en cours n'étant évidemment que purement fortuite) ? Les Français hors de France n'ont donc pas élu 10 élus En Marche pour simplement se féliciter des déclarations de politique générale ou applaudir à tout rompre à Versailles mais aussi pour prendre en compte nos problématiques propres. 

Pour promouvoir ce que nous sommes.

Loin des clichés idiots et des lieux communs imbéciles. Il y en a tellement. Ne rajoutons pas de nouvelles ambiguïtés à ce cortège de stéréotypes. Et surtout ne passons pas sous silence notre existence ! 

Chers députés En Marche de l'étranger, "Make French People abroad great again !" 

Salutations républicaines,  
Boris Faure
Conseiller consulaire des FRANÇAIS de Belgique
Membre de l'association Français du MONDE. 
vendredi 7 juillet 2017 (www.lepetitjournal.com)

 
Français de l'étranger

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Une internationale

HIKARI – Plongez au cœur de La Havane, Tokyo ou encore Rio !

Désignant la lumière en japonais, le terme Hikari aura sans doute séduit les éditions françaises du même nom, qui à leur façon souhaitent elles aussi mettre le monde en lumière. Avec leur collection « Portraits Ville » elles ont pour ambition de renouveler le genre du livre de voyage, et de faire découvrir à leurs lecteurs de façon intime et personnelle les moindres recoins d’une métropole à travers le regard de ses habitants. Cet été, 3…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine